Intérêt Mondial

OPINION

État d’urgence. Sécurité. Nation. Patriotisme. Drapeaux tricolores aux fenêtres. Autant de notions qui n’appartenaient traditionnellement pas au vocable de la gauche, et qui, depuis les attentats à Paris et au Stade de France du 13 novembre 2015, ne quittent plus le discours du Gouvernement.

En de telles circonstances, qui pourrait reprocher aux dirigeants de la France de chercher à assurer la sécurité du territoire et à rassembler autour des valeurs de la République ? Et quel gouvernement, même «de gauche» pourrait s’en dispenser, sauf à s’avouer être totalement irresponsable et/ou doctrinaire ? Faire grief à l’Élysée et Matignon d’assumer depuis cinq mois le rôle qui leur échoit ne serait en aucun cas un procès de bonne foi.

Il est en revanche beaucoup moins compréhensible, pas davantage acceptable, de voir un gouvernement confronté à une telle menace, la couleur politique n’ayant aucune importance, créer une telle permanence de la torpeur ressentie après…

View original post 946 mots de plus